ioc logo.

Carte Bathymétrique Internationale de l'Atlantique du Centre-Est

 

iho logo.

Introduction

La Carte Bathymétrique internationale de l’Atlantique Oriental (CBAO) est un projet de cartographie océanique régionale réalisé sous l’égide de la Commission Océanographique Intergouvernementale (COI) de l’Organisation des Nations Unies pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (UNESCO). Le Service Hydrographique et Océanographique de la Marine (SHOM) de la France et l’Instituto Hidrográfico (IH) du Portugal sont co-éditeurs du projet, avec la participation du Southampton Oceanographic Center (SOC) du Royaume Uni. Le Comité d’Édition chargé de la supervision technique est présidé par l’IGA(CR) André ROUBERTOU, retraité du SHOM. Ses membres actuels sont des personnalités de France, du Portugal, du Royaume Uni, du Sénégal, du Nigeria, de la République de Guinée, du Togo, ainsi que de Russie et des États Unis. Le Comité d’Édition travaille essentiellement par correspondance, et des réunions restreintes en tant que de besoin. À ce jour il n’a tenu que deux réunions plénières (Lagos, Nigeria, en février 1990, et Paris, France, en septembre 1996).

Le projet CBAO est coordonné avec cinq autres projets de cartographie océanique régionale patronnés par la COI: Océan Indien Occidental (IBCWIO); Pacifique Occidental (IBCWP); Caraïbe et Golfe du Mexique (IBCCA); Méditerranée (IBCM) et Océan Arctique (IBCAO). Le projet est également coordonné avec la Carte Générale Bathymétrique des Océans (GEBCO), qui est patronnée conjointement par la COI et l’Organisation Hydrographique Internationale (OHI). Des représentants de la COI, de l’OHI et de la GEBCO participent aux activités du Comité d’Édition. Des données bathymétriques et des informations techniques sont échangées entre tous ces projets.

La cartographie bathymétrique des fonds marins correspond à la cartographie topographique de la terre émergée. Elle fournit un support cartographique de base (ou un support numérique de base dans le cas des systèmes d’information géographiques), en vue d’un grand nombre d’applications, telles que la recherche scientifique et la modélisation, la prospection des ressources naturelles, la mise en œuvre de la politique de l’environnement, l’éducation et l’imagerie. Pour le moment, le seul produit envisagé est la carte imprimée classique, à l’échelle de 1:1,000,000. Mais bien qu’en l’état actuel du projet il ne soit pas prévu de version numérique sur CD-ROM (ou téléchargeable), les données numériques sont communiquées à la GEBCO pour être prises en compte dans les futures éditions de l’Atlas Numérique de la GEBCO (GDA).

go to ibcea start page.

Retour à la Page d'accueil IBCEA