ioc logo.

Carte Bathymétrique Internationale de l'Atlantique du Centre-Est

iho logo.

SPECIFICATIONS RELATIVES A LA CARTE BATHYMETRIQUE
INTERNATIONALE DE L'ATLANTIQUE DU CENTRE-EST

IOC/EB-IBCEA-I/3
ANNEXE V

 

SECTION 100 - GENERALITES

(101) Introduction

A.

La Carte bathymétrique internationale de l'Atlantique du Centre-Est complète et précise la Carte générale bathymétrique des océans (GEBCO). Établie sous la direction générale du Groupe consultatif de la COI sur la cartographie des océans, elle est préparée et publiée avec la coopération des services hydrographiques volontaires et/ou de groupes de scientifiques d'institutions compétentes.

B.

Le Comité de rédaction de l'IBCEA a été créé par une résolution de la quatorzième session de l'Assemblée de la COI afin d'assurer la direction technique de toutes les opérations relatives à l'établissement et à la publication de cette carte.

SECTION 200 - SPECIFICATIONS DE BASE

(201) Projection

A.

Les feuilles de l'IBCEA seront représentées en projection de Mercator au moyen de l'ellipsoïde de référence WGS-84.

(202) Échelle

A.

Échelle de 1:1 000 000, le parallèle 20N servant de parallèle de référence.

(203) Carroyage

A.

Le bord de chaque feuille comportera un cadre gradué en minutes de latitude et de longitude.

B.

Les méridiens et les parallèles seront représentés tous les 2 degrés (valeurs paires).

C.

L'échelle sera graduée de degré en degré.

D.

Le tropique du Cancer sera indiqué.

(204) Dimension

 

La dimension des bords du dessin sur chaque feuille ne doit pas dépasser 750 x 1100 mm, pour permettre
l'impression sur un papier de format A0.

(205) Numérotage

A.

Pour chaque carte, les feuilles seront numérotées dans l'ordre comme il est indiqué sur le tableau d'assemblage.

B.

Le numéro des feuilles figurera en chiffres arabes de 8 mm dans les coins inférieur droit et supérieur gauche de chaque feuille.

(206) Date

 

La date de publication de la carte portée sur chaque feuille sera celle où son établissement a été achevé.

(207) Unité de mesure

 

Les profondeurs et les altitudes seront données en mètres. Les profondeurs doivent être corrigées à l'aide de la dernière édition des Tables de correction de vitesse du son, publiées par le Département d'hydrographie du Royaume-Uni ; il sera précisé sur la carte.

(208) Indications marginales

A.

Toutes les indications marginales doivent être portées soit en anglais seulement soit en anglais et dans une autre langue.

B.

Ces indications comporteront les éléments suivants:

 

1.

Titre général de la carte.

 

2.

Numéro de la feuille.

 

3.

Projection, ellipsoïde et échelle (voir 201, 202).

 

4.

Unité de mesure utilisée pour les profondeurs et les hauteurs.

 

5.

Code de couleurs utilisé pour représenter l'hypsométrie.

 

6.

Code de couleurs utilisé pour représenter la bathymétrie.

 

7.

Index des zones et nom des pays dont les services hydrographiques ou des groupes de spécialistes ont préparé les minutes de rédaction pour la feuille.

 

8.

Noms des coordonnateurs scientifiques de la série de cartes et des spécialistes responsables du contenu scientifique de la feuille.

 

9.

Logo de la Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l'Unesco.

 

10.

Numéro d'édition et date de publication (voir 206) suivis de la mention : "Publié par ............(nom de l'imprimeur) sous la direction de la COI (de l'Unesco)".

 

11.

Liste des sources de données utilisées.

[retour en début de page]

 

SECTION 300 - TOPOGRAPHIE

(301)

 

Pour la partie terrestre, on utilisera des cartes topographiques.

(302)

 

Pour le littoral, on choisira le meilleur tracé disponible accepté ; il sera représenté au moyen d'un trait noir.

(303)

A.

Les courbes de niveau terrestres correspondront à un intervalle de 200 m.

B.

Les intervalles de 200 m, 1000 m, 2000 m, 3000 m, etc. seront marqués par un trait épais.

C.

Les autres courbes de niveau éventuellement nécessaires pour tenir compte des données doivent figurer sur la carte.

D.

Les intervalles hypsométriques suivants seront marqués par un changement de couleur : 0-200 m, 200-1000 m, 1000-2000 m, etc.

E.

Les hauteurs significatives seront mentionnées.

(304) Réseau hydrographique terrestre

 

La carte indiquera:

 

1.

les fleuves et les canaux;

 

2.

les lacs;

 

3.

les lagunes.

(305)

 

Grandes villes et villes de moyenne importance, la priorité étant donnée aux villes côtières.

[retour en début de page]

 

SECTION 400 - BATHYMETRIE

(401) Sondes

A.

Quelques sondes numériques seront portées sur la carte pour indiquer les profondeurs maximales et minimales et d'autres valeurs significatives éventuellement connues, au-dessus des grandes formes du relief sous-marin ; il ne faut pas toutefois perdre de vue que l'objectif principal est de représenter le relief sous-marin par des courbes de niveau.

B.

L'emplacement exact de toutes les sondes numériques portées sur la carte sera marqué par un point. La profondeur sera inscrite à coté de ce point, sans nuire à la lisibilité de la carte, au moyen de chiffres sans empattement de 1,5 mm. Si l'espace disponible ne permet pas cette juxtaposition, les chiffres peuvent être décalés et reliés par un trait fin au point représentant l'emplacement exact.

C.

Les relevés réels seront indiqués sous forme de données représentant des sondes isolées ou de lignes représentant des cheminements continus, imprimées éventuellement au verso de la feuille. Les zones de levés détaillés où les lignes de sondes sont très denses peuvent être représentées à l'aide de cases numérotées complétées dans la marge par une légende.

(402) Courbes et couleurs bathymétriques

A.

Les courbes de base correspondront à des intervalles de 200 m.

B.

La courbe de niveau de 200 m et toutes les courbes à 1000 m d'intervalle seront représentées par des traits épais.

C.

Les courbes de 20, 50 et 100 m ainsi que les courbes intermédiaires de 100 m, le cas échéant, seront représentées par des traits fins.

D.

Les intervalles bathymétriques suivants seront marqués par un changement de couleur : 0-200 m, 200-1000 m, 1000-2000 m, 2000-3000 m, etc.

(403)

Une carte numérique devra être préparée en même temps que les cartes sur papier classiques ou avant celles-ci.

[retour en début de page]

 

SECTION 500 - NOMEMCLATURE ET NOMS GEOGRAPHIQUES

(501)

A.

Une liste des noms que l'on se propose de faire figurer sur chaque feuille sera soumise par le rédacteur en chef, pour approbation, au Sous-comité de la GEBCO sur les noms géographiques et la nomenclature des formes du relief océanique. Pour préparer cette liste, il faudra se conformer aux directives contenues dans la publication OHI/COI BP 006 "Normalisation des noms des formes du relief sous-marin". On s'en tiendra de préférence aux noms déjà en usage, figurant dans l'index de la GEBCO; les noms nouveaux seront réservés aux formes qui n'avaient pas d'appellation auparavant.

B.

D'une manière générale, les noms de lieux (villes grandes ou petites, chaînes de montagnes, fleuves, etc.) devront correspondre exactement à la forme prescrite par la source nationale la plus autorisée. Toutefois, dans les cas où le nom national diffère sensiblement du nom utilisé normalement en anglais, le nom anglais sera indiqué entre parenthèses.

C.

La nomenclature des formes du relief sous-marin sera donnée en anglais.

[retour en début de page]

 

APPENDICE A L'ANNEXE V

RECOMMANDATIONS CONCERNANT LA PREPARATION DES MINUTES DE REDACTION POUR LA
CARTE BATHYMETRIQUE INTERNATIONALE DE L'ATLANTIQUE DU CENTRE-EST 

1.

Aux fins d'établissement des tracés et des courbes de niveau, on utilisera les minutes de l'Amirauté britannique pour les sondes océaniques.

2.

Les sondes doivent être exprimées en mètres et corrigées au moyen de la dernière édition des tables de correction de vitesse du son.

3.

L'emplacement de la sonde doit coïncider avec l'élément central du groupe de chiffres qui la représente. Toutefois, cet emplacement peut aussi être marqué par un point à côté duquel est portée la valeur de la sonde, ce point et ces chiffres étant s'il y a lieu reliés par un trait fin.

4.

Les sondes doivent être inscrites en travers de la ligne : les chiffres doivent être bien lisibles, la hauteur moyenne recommandée étant de 1,5 à 2 mm.

5.

On portera sur les minutes de rédaction le plus grand nombre possible de sondes compatible avec une bonne lisibilité. Si les sondes sont très denses, on peut en réduire le nombre à condition de conserver les plus importantes (valeurs maximales et/ou minimales).

6.

Dans la marge de chaque minute figurera la légende suivante:

 

 

"Établie par ……………………………………………………………………"

 

 

"Dernière mise à jour le….…………………………………………………..…"

 

 

"Établie dans le cadre du (projet de Carte bathymétrique internationale de l'Atlantique du Centre-Est) de la COI".

7.

Chaque minute de rédaction devra être accompagnée de deux calques:

 

A.

Calque des courbes de niveau où les courbes correspondent à un intervalle de 100 m, des courbes supplémentaires pouvant être tracées pour 50 et 10 m, lorsque cela a été convenu (sur le plateau et dans les plaines abyssales);

 

B.

Calque des documents de base sur lequel figureront les renseignements suivants:

 

 

 

- zones de sondages et emplacement des sondes isolées accompagnées de légendes précisant la source et la date de ces sondes;

 

 

 

- renseignements sur la méthode de navigation et sa précision ;

 

 

 

- renseignements sur le type de sondeur acoustique et sa précision.

8.

La date de son achèvement sera indiquée sur chaque minute de rédaction et sur chaque calque.

[retour en début de page]

go to ibcea start page.

Retour à la Page d'accueil IBCEA